291 Champagnat

Lévis, QC

418-741-1184

© MöM&Cie 2018

suivez nous

PHYSIOTHÉRAPIE PÉDIATRIQUE

quand consulter? 

Entre 0 et 3 mois

  • Bébé garde souvent la tête tournée et/ou penchée du même côté.

 

  • Bébé présente un aplatissement au niveau de sa tête.

 

  • À 3 mois, il a encore de la difficulté à soulever sa tête lorsqu’il est sur le ventre ou à tenir sa tête en position verticale.

 

Entre 4 et 6 mois

  • Bébé pousse toujours sa tête vers l’arrière, le tronc arqué.

 

  • Bébé bouge peu les bras et les jambes ou bouge un bras et/ou une jambe plus que l’autre.

 

  • Bébé semble trop mou (ex : glisse quand on le prend sous les bras) ou trop raide (ex : difficulté à l’habillement).

 

  • L’apprentissage des retournements est difficile ou il ne roule que d’un seul côté.

 

Entre 7 et 9 mois

  • Bébé ne ne roule pas sur lui-même.

 

  • Bébé a de la difficulté à tenir assis seul ou a le dos rond dans cette position.

 

  • Bébé n’initie pas les déplacements sur le ventre (ramper et pivoter).

 

  • Bébé ne prend pas de poids sur ses jambes.

 

Entre 10 et 12 mois

  • S’il ne se déplace pas à 4 pattes.

  • S’il ne se lève pas à genoux ou debout seul.

 

  • S’il ne se déplace pas dans les escaliers à 4 pattes.

 

Au-delà d'un an

  • Votre enfant ne marche pas à 15 mois.

 

  • Il marche sur la pointe des pieds, les pieds vers l’intérieur ou un pied différent de l’autre.

 

  • Votre enfant a de la difficulté à sauter à 2 ans.

 

  • Il a de la difficulté à courir ou à pédaler sur un tricycle à 3 ans.

 

  • Votre enfant ne peut alterner ses pieds dans les escaliers à 4 ans.

 

  • Il ne peut se tenir sur une jambe ou attraper/lancer un ballon à 5 ans.

 

  • Votre enfant semble malhabile ou tombe plus souvent que la moyenne.

 

  • Il a de la difficulté à sauter sur une jambe ou sur l’autre et à faire du vélo à 6 ans.

La physiothérapie pédiatrique englobe l'évaluation des habiletés motrices globales et des différents systèmes (neurologique, articulaire, musculaire, proprioceptif, etc.) et l'intervention en lien avec les problèmes observés, dans le but d’atteindre un développement moteur global harmonieux, ainsi qu'une bonne qualité de mouvement.

Le physiothérapeute travaille de pair avec les parents, de même que les différents intervenants au besoin, dans le but de répondre aux besoins propres à l’enfant, dans un contexte qui le stimule. Le jeu demeure toujours au cœur de l’évaluation et de l’intervention. 

PROBLÉMATIQUES PRISES EN CHARGE
  • Torticolis et/ou plagiocéphalie (tête plate)

  • Retard global de développement

  • Difficulté de coordination et d'équilibre

  • Hypotonie (bébé mou) / hypertonie (bébé raide)

  • Démarche atypique (pointe des pieds, pieds vers l'intérieur)

  • Prématurité

  • Atteintes neurologiques

La première rencontre

Une intervention précoce auprès des enfants est d’autant plus importante car ils évoluent très rapidement.

Avant la première rencontre, vous devrez compléter un questionnaire concernant la santé générale de votre enfant, le déroulement de la grossesse et de l'accouchement, ainsi que des premières semaines/mois de vie au niveau du développement moteur et des habitudes de vie. 

Votre physiothérapeute prendra connaissance de ce questionnaire et précisera avec vous, lors de la première rencontre, certaines questions concernant les différentes sphères de vie de votre enfant soit au niveau social, de l’éveil, du langage, de l’alimentation, du sommeil, etc. Les attentes des parents seront précisées et guideront l’évaluation. 

La rencontre se poursuit avec l’évaluation objective. Cette portion de la rencontre varie de façon significative selon l’âge et la raison de consultation. L’un des objectifs sera de rendre l’expérience positive pour l’enfant et les parents dans le but de favoriser un suivi plus facile par la suite. Votre physiothérapeute prendra le temps d’observer les capacités de l’enfant, sa posture et ses déplacements. Il évaluera ensuite la mobilité articulaire, le tonus, la force, la souplesse musculaire, etc. Un bilan neurologique sera fait au besoin. Cette évaluation complète permettra d'établir les déficiences et incapacités pour mieux orienter le suivi afin d’atteindre les objectifs fixés avec les parents. Selon le niveau de collaboration de l’enfant ou la complexité de la condition, il se peut que l’évaluation se déroule sur plus d’un rendez-vous.

 

À la fin de la rencontre, le physiothérapeute discutera avec les parents et l’enfant des conclusions de son évaluation, de ses recommandations et pourra remettre un programme de conseils et d’exercices pour la maison. Le plan de traitement et de suivi sera proposé et établit selon les besoins de l’enfant.

Une intervention précoce

auprès des enfants est

d’autant plus importante

car ils évoluent très rapidement

Le suivi

Suite à une évaluation, un suivi est fréquemment réalisé selon le plan de traitement établit conjointement par les parents et le physiothérapeute. Les thérapies varient grandement selon l’âge et la raison de consultation. Pour les tout-petits, le jeu sera l’approche de mise tout en travaillant des techniques de facilitation au niveau postural et de stimulation de mouvements symétriques et de qualité.

Une réévaluation des capacités et du développement moteur de l’enfant est fait à chaque rencontre. La discussion ouverte, la participation des parents et la poursuite des objectifs de thérapie à la maison et en garderie est primordiale pour une réadaptation optimale.

 

Pour les plus grands, l’approche par le jeu sera aussi pertinente pour la plupart d’entre eux. Des techniques de correction posturale, de thérapie manuelle, de relâchement musculaire et myofasciales peuvent être employées selon la raison de consultation. Un programme d’exercices de renforcement, d’assouplissement, de stabilité, de coordination et/ou d’équilibre pour la maison sera fort probablement prescrit.